Historique

 En 1999, un comité provisoire fut formé dans la région de Pokemouche afin de mettre sur pied un organisme qui aurait  pour mandat la gestion environnementale du bassin versant de la rivière Pokemouche. Le bassin versant de la rivière Pokemouche est situé dans la Péninsule Acadienne au Nord-Est du Nouveau-Brunswick.

En janvier 2000, ce comité soumettait une demande de fonds au MEGL pour entamer une étude sur la  classification des cours d’eau de la rivière Pokemouche. Ce projet, qui devait entreprendre une étude sur la classification des cours d’eau du bassin versant de la rivière Pokemouche, devait durer deux ans. Le projet a obtenu l’accord du MEGL au mois de juillet 2001. Durant cette même année, le comité a organisé un bureau rapidement avec l’aide des employés du MEGL.  La prise des premiers échantillons a débuté au mois d’août de la même année.

C’est vers le milieu des années 90 que le Ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux a initié le travail en vue de rédiger un règlement sur la classification des cours d’eau sous l’égide de la Loi sur l’Assainissement de l’Eau. Le nouveau règlement est entré en vigueur le 1er mars 2002.

La première réunion annuelle de mise en œuvre du comité de la rivière Pokemouche a eu lieu le 13 novembre 2001. Ainsi naissait le Comité de Gestion Environnementale de la Rivière Pokemouche Inc. (CGERP)

En mars 2002, le Comité de Gestion Environnementale de la Rivière Pokemouche Inc. remettait son premier rapport au MEGL. Ce rapport d’étape portait notamment sur la structure, le fonctionnement du comité, sur la participation du public et sur les résultats et les discussions préliminaires des premières analyses.    

Généralement, l’organisme, qui a pour mandat de mener un exercice de classification provisoire des cours d’eau en son territoire, doit remettre un rapport final sur la classification provisoire des cours d’eau de leur bassin versant au Ministre de l’Environnement et des Gouvernements locaux de la province dès la deuxième année.